#balancetonporc : Organisation d’une levée de fonds pour défendre Sandra Muller

#balancetonporc : Organisation d’une levée de fonds pour défendre Sandra Muller

#balancetonporc :

Organisation d’une levée de fonds pour défendre Sandra Muller

Je suis Sandra Muller, journaliste, créatrice du #balancetonporc et j’ai décidé de me battre pour les victimes. Dans le but de libérer la parole des victimes de harcèlement sexuel et d’agissements sexistes, sans connaître l’ampleur que prendrait cette initiative, j’ai publié le 13 octobre 2017 un #balancetonporc, dans lequel je témoignais des faits dont j’avais moi-même été victime dans le cadre de mes activités professionnelles. J’ai décidé de donner le nom de l’homme concerné sur mon réseau afin de montrer l’exemple. Il fallait d’urgence arrêter ce genre de comportement.

Eric Brion, l’auteur des propos dégradants dont j’ai fait l’objet, a reconnu les avoir tenus. « J’ai effectivement tenu des propos déplacés envers Sandra Muller, (…) Je lui réitère ici mes excuses », dans une tribune publiée dans Le Monde, le 30 décembre 2017.

Alors que je désirais clore ce chapitre et lancer rapidement une association d’aide aux victimes, Eric Brion a finalement changé de stratégie et a décidé, contre toute décence, de m’amener devant les tribunaux – le 18 janvier 2018 – trois jours avant l’expiration du délai de trois mois pour attaquer.

Suite à de nombreuses suggestions en ce sens, je lance dès aujourd’hui un appel aux dons sur la de financement participatif GoFundMe, pour me défendre et plus largement combattre l’outrage sexiste, les comportements déplacés et le harcèlement, les coûts de procédure sont lourds et je ne peux pas les assumer seule étant de surcroît une mère isolée en charge de deux enfants. Le surplus des sommes récoltées seront entièrement reversées à mon association de défense de victimes en cours de constitution.

J’en appelle aujourd’hui à toutes celles et ceux pour qui la vague #balancetonporc a permis une forme de libération, même symboliquement à remporter ce combat juridique.

Je le fais pour toutes les victimes, hommes et femmes. Car, il est hors de question de se lancer dans une guerre des sexes.

Nous avons été désignées comme « briseurs de silence » par le Time Magazine. J’entends bien le rester et continuer à porter une parole collective.

L’avocat de Sandra Muller, Me Alexis Guedj,

se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

CONTACT PRESSE :

AGENCE REVOLUTIONR

Laurent BARTOLESCHI – lbartoleschi@revolutionr.com
01 47 10 08 33 – 06 38 51 75 27

John POIX – jpoix@revolutionr.com
06 84 70 00 55

2018-01-26T15:36:20+00:00 20/01/2018|Communiqué de presse|