Bernard Laporte répond à Pierre Camou concernant le vote décentralisé

Bernard Laporte répond à Pierre Camou concernant le vote décentralisé

« La lettre de Pierre CAMOU est intéressante à plusieurs titres. Tout d’abord, elle me fait plaisir! Son silence depuis le désastre de la Coupe du Monde commençait à inquiéter beaucoup de personnes dont je fais partie. Pierre va bien, il a l’air drôlement combatif et je m’en réjouis.

Ensuite si l’importance de l’échec de l’Equipe de France ne semblait pas être suffisante pour qu’il s’adresse aux Clubs, ils apprécieront qu’un débat juridique sur des modifications de statuts y parvienne. A moins que le contexte électoral ait une quelconque influence sur cette soudaine et impérieuse envie de communiquer.

Je laisserai le soin aux juristes de débattre des points de détails avancés dans son propos. Ce n’est pas une nouveauté que les juristes soient au service des politiques et que de ce point de vue certains juristes ont une toute autre interprétation des textes. Par contre nous pouvons tous constater une évidence dans les propos de Pierre puisqu’il le reconnaît lui même : les modifications des statuts proposées samedi enterrent le vote décentralisé. Quelque soit les interprétations des juristes, une politique en faveur du vote décentralisé n’était absolument pas obligée de le supprimer mais éventuellement d’en proposer d’autres modalités. Je maintiens donc qu’il nous faut voter contre l’annulation du vote décentralisé à l’AGE de samedi.

En tous les cas puisque Pierre CAMOU semble regretter l’abandon du vote décentralisé, je lui propose que mes équipes travaillent avec les siennes afin de leur apporter toutes les informations qui semblent leur manquer comme la décision du Conseil d’Etat.»

Bernard LAPORTE.

2015-12-03T20:50:37+00:00 03/12/2015|Communiqué de presse, Sport|