BILAN – 1ERE JOURNEE DE LA SEMAINE DE LA MEMOIRE

BILAN – 1ERE JOURNEE DE LA SEMAINE DE LA MEMOIRE

LA 1ERE JOURNEE DE LA SEMAINE DE LA MEMOIRE

LA RENCONTRE ENTRE LES EXPERTS INTERNATIONAUX ET LES ETUDIANTS

Le plus grand rassemblement d’experts scientifiques européens et internationaux a ouvert la Semaine de la Mémoire. Près de 200 scientifiques ont accueilli des étudiants pour présenter leurs recherches et leurs études en lien avec le vieillissement et la mémoire.
De nombreux étudiants ont eu accès à plusieurs conférences en lien avec les Journées Internationales d’Etude du Vieillissement.
Ces conférences rejoignent la thématique, « la mémoire sous toutes ses formes », choisie par l’Observatoire B2V des Mémoires en combinant le vieillissement et la mémoire à différentes notions.  

cr1_semainememoire_15093.002

La mémoire et le Sommeil
Les études ont démontré qu’avec l’âge, le cycle du sommeil évolue fortement, devenant plus court, plus léger. Cette évolution implique des modifications dans le fonctionnement du cerveau.

Le Pr. Robert Jaffard – membre de l’Observatoire B2V des Mémoires – complète « qu’une petite région cérébrale a été identifiée, dont l’atrophie serait directement responsable de cette réduction dont l’une des conséquences est d’affaiblir la consolidation de la mémoire déclarative. Les troubles du sommeil liés à l’âge pourraient aussi toucher les dégénérescences cérébrales de la maladie d’Alzheimer qui conduisent à des troubles très sévères de la mémoire.

Le manque de sommeil réduit l’aptitude à acquérir de nouvelles informations en mémoire déclarative. On a longtemps pensé que le sommeil ne faisait que fixer en l’état les mémoires nouvellement formées tout en les renforçant. On sait maintenant qu’il transforme « intelligemment » leur contenu pour les rendre plus efficaces, en effectuant un tri en fonction de leur utilité future. »

La mémoire et l’activité physique
L’activité physique peut aider à maintenir et améliorer les performances cognitives des personnes âgées.

D’après l’étude BISCEP (Bénéfice d’une Intervention de Stimulation Cognitive et d’Entrainement Physique), l’activité physique permet de maintenir ses performances voire les augmenter. L’association de l’activité physique et de la stimulation cognitive semble avoir un effet bénéfique sur l’inhibition, suggérant qu’une prise en charge conjointe est plus efficace qu’une prise ne charge unique.

Le Pr. Hélène Amieva – membre de l’Observatoire B2V des Mémoires – insiste sur le fait « qu’iI est recommandé pour cette raison, mais aussi en prévention de problèmes cardio-vasculaires, de pratiquer une activité physique « oxygènante » comme la marche, la course ou le cyclisme, régulièrement. »

Exposition du 15 au 20 septembre de 12 écrans ludiques et pédagogiques :
Le Groupe B2V et les experts de l’Observatoire B2V des Mémoires ont réalisés 12 vidéos courtes et ludiques, destinées au grand public pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau :

– la mémoire perceptive
– La mémoire procédurale
– La mémoire sémantique
– La mémoire épisodique
– Cultiver sa mémoire
– La mémoire à court terme
– Le trou de mémoire
– Hippocampe
– La mémoire d’éléphant
– Mémoire de poisson rouge
– La mémoire des oiseaux
– L’Observatoire B2V des Mémoires

A TELECHARGER :
 
 LE DOSSIER DE PRESSE
 LE PROGRAMME & L’AFFICHE 
Plus d’informations : www.semainedelamemoire.fr

cp_semainememoire26081.003

Nous sommes à votre disposition pour toute information complémentaire, demande d’interview et reportage sur place.

CONTACT – REVOLUTIONR
Alexandra ZULIAN sante@revolutionr.com
+33 (0)1 47 10 08 40 / +33 (0)7 81 34 16 37
www.revolutionr.com

2014-09-17T09:10:53+00:00 17/09/2014|Communiqué de presse, Santé|