Championnats de France de Télémark : Un doublé en Or pour Maelle Froissart

Le doublé pour Maelle Froissart (Sporting ski club de Vars/Club Elite 05) championne de France de Sprint et de Classique chez les dames.

Le jeune varsincque, membre du club élite Hautes Alpes, n’a pas manqué son rendez – vous à Vars. Elle a su gérer la pression et tout mettre en œuvre pour passer devant durant les deux jours de compétition. Récompensé par les heures de travail et d’entrainements estivaux, Maelle (18 ans) a tout mis de son côté pour atteindre un niveau lui permettant de prendre le dessus devant ses concurrentes directes.

championnat france telemark

Après sa victoire dans la discipline sprint samedi 16 janvier, elle remporte l’épreuve reine du télémark, la course Classique. Plus longue que la discipline sprint de samedi, avec un parcours de fond supplémentaire, l’épreuve est plus physique et engagée.

Malgré le froid, ce sont des bonnes conditions de glisse qui ont accompagné les athlètes sur le stade de slalom de l’Ubac.

Retour sur la course Classic Sprint du 16 janvier

Maelle Froissart (Sporting ski club de Vars) championne de France de Classic Sprint chez les dames

Phil LAU (SC MERIBEL) Champion de France de Classic Sprint chez les hommes.

C’est sous un ciel azuréen que la compétition a rassemblé près de 80 participants ce samedi.

Le stade de slalom, bénéficiant de très bonnes conditions de neige, s’est révélé très engagé, aérien et de très bonne qualité pour accueillir des compétiteurs, pour lesquels il a fait l’unanimité.

Les passages phares du parcours, le tremplin et le loom, ont fait toute la différence entre les concurrents, les plus techniciens et les plus rapides sortiront parmi les premiers au chrono. Les jeunes ont ouvert le parcours, le même que les grands, et ont réussi à surprendre les juges par leur dextérité à affronter les modules. Une épreuve qui tient son rythme de croisière et prouve merveilleusement que la France demeure LA nation mondiale du télémark.

Maelle Froissart (ssc Vars), locale de l’étape, a pris le départ avec une pression que porte une course « à la maison ». Battante jusqu’au bout des spatules, elle n’a absolument rien lâché et littéralement dompté la piste infligeant un écart de quasiment 6 secondes à la deuxième sur le podium, Osaki Kaline (SC Méribel) En troisième position, Argeline Tan Bouquet, autre élite de l’équipe de France, talonne Osaki à moins d’une seconde. Maelle, concurrente en junior est la plus jeune parmi l’élite. Elle s’impose face aux meilleures de catégories supérieures et est la première fille au scratch général avec les hommes où elle prend la 9ème place. Après une saison 2015 où elle a obtenu 2 médailles aux Championnats du Monde juniors, 1 podium en Coupe du Monde et 2 titres de Championne de France, elle s’impose aujourd’hui toutes catégories confondues (car elle est encore junior jusqu’à ses 21 ans). Une performance qui laisse présager une saison prometteuse à la jeune athlètevarsincque.

Chez les hommes, l’incontournable Phil Lau (SC Méribel) qui compte pour la seule l’année 2015 : 12 podiums en Coupe du Monde dont 5 victoires, 2 médailles d’argent aux Championnats du Monde et 1 globe de cristal, gagne cette première journée de Championnat de France. L’athlète s’impose devant Antoine Bouvier (SC Contamine) et Clément Bergeretti (SC Combloux) – Vice-Champion du Monde.

Les deux athlètes français gagnent aussi la course FIS qui est intégrée à ce championnat de France.

Classement :

1ère : Froissart Maelle (Sportin Vars) — 2 : 13 : 362ème : Osaki Kaline (SC Meribel) — 2 : 19 : 13

3ème : Tan Bouquet Argeline (Morillon) — 2 : 20 : 05

4ème : Blyth Chloé (Multiglisse) — 2 : 22 : 68

5ème : Martinet Camille (Sc Samoens) — 2 : 26 : 25

1er : Lau Philippe (Sc Meribel) — 1 : 57 : 022ème : Bouvier Antoine (Contamines) — 2 : 01 : 16

3ème : Bergeretti Clément (Combloux) — 2 : 03 : 07

4ème : Issautier Guillaume (Cs Auron) — 2 : 04 : 16

5ème : Perret Nicolas (SSM) — 2 : 07 : 15

Retour sur la course Classique du 17 janvier

Chez les dames Maelle Froissart (Sporting ski club de Vars/Club Elite 05), locale de l’étape, fini donc le week end avec deux médailles d’or autour du cou.
Elle termine sa course en 2:01.43 devant ses rivales habituelles, Osaki Kaline (SC Méribel) deuxième en 2:04.76 et Argeline Tan Bouquet, en 2:05.02.

Chez les hommes, Phil Lau (SC Méribel) n’a pas pris le départ ce dimanche en raison d’un genou blessé. La victoire s’est donc jouée entre les non moins talentueux Antoine Bouvier (SC Contamine), Matti Lopez (SC Méribel) et Clément Bergeretti (SC Combloux) – Vice-Champion du Monde. C’est Antoine Bouvier (SC Contamine) qui remporte le titre de Champion de France de Classique en 1:45.55 devant Matti Lopez (SC Méribel) en 1:48.86 et Clément Bergeretti (SC Combloux) en 1:50.61.

Maelle et Antoine remportent ainsi la course FIS associée à ces championnats de France.

Trophée Angelin :

A l’occasion de cette course est remis le trophée Angelin au meilleur homme, Antoine Bouvier (SC Contamine), marquant l’hommage émouvant à ce moniteur de ski passionné de télémark qui nous a quitté trop vite.

Classement :

1ère : Froissart Maelle (Sportin Vars) — 2 : 01 : 432ème : Osaki Kaline (SC Meribel) — 2 : 04 : 76

3ème : Tan Bouquet Argeline (Morillon) — 2 : 05 : 02

4ème : Martinet Camille (Sc Samoens) — 2 : 06 : 28

1er : Bouvier Antoine (Contamines) — 1 : 45 : 552ème : Lopez Matti (Sc Meribel) — 1 : 48 : 86

3ème : Bergeretti Clément (Combloux) — 1 : 50 : 61

4ème : Nabot Elie (Us Lamoura) — 1 : 54 : 52

5ème : Perret Nicolas (SSM) — 1 : 54 : 61

POUR TELECHARGER LES PHOTOS LIBRES DE DROITS (Crédit photo : Tam Tam Photo) CLIQUEZ ICI