Evolution des pratiques, bienfaits santé : osez la course nature sur l’Ut4M 2016 !

A presque deux mois du coup d’envoi de la 4ème édition de l’Ultra Tour des 4 Massifs qui se tiendra du 17 au 21 août, Véronique Billat – ancienne traileuse et chercheuse en physiologie de l’exercice à l’Inserm – vous prodigue quelques conseils pour bien appréhender votre Ut4M.
Marché encore inexistant il y a 10 ans, le trail, discipline de course en pleine nature favorisant des sentiers et les dénivelés naturels, est devenu un véritable phénomène et séduit chaque année de plus en plus d’adeptes. Aujourd’hui le marché de trail est en pleine croissance et représente près de 12% du marché du running en France, avec près de 100 000 coureurs assidus, une augmentation très forte du nombre de pratiquants chaque année, et plus de 2000 courses par an.

 

Sentiers de montagne, chemins de randonnées, paysages à couper le souffle, envie de se surpasser… Séduits par ce running « version green », les coureurs sont donc chaque année de plus en plus nombreux à se laissertenter par l’aventure du trail, parmi eux : les femmes bien entendu, qui représentent aujourd’hui près de 15%des trailers français, mais qui sont chaque année de plus en plus nombreuses à s’initier à cette pratique et à prendre le départ de courses comme l’Ut4M.

 

Tout comme la typologie de coureurs, les consciences et les pratiques évoluent également, les bienfaits sur la santé et l’envie de courir en pleine nature loin de la pollution sont en effet devenus des éléments déterminant dans le choix de la pratique comme a pu le constater le Pr. Véronique Billat qui dirige un laboratoire de biologie de l’exercice.

 

VERONIQUE BILLAT

Professeur des Universités & Entraîneur titulaire du Brevet d’Etat 3em degré en Athlétisme – FONDATRICE DE BILLATRAINING ET CHERCHEUSE EN PHYSIOLOGIE DE L’EXERCICE.

 

Manger, bouger oui ! Mais où et comment avec cet air pollué des villes ? L’un des nombreux bienfaits dutrail, c’est qu’il permet tout d’abord d’allier pratique physique et paysages grandioses loin de la pollution.

Un argument qui motive de plus en plus de coureurs à venir participer à ce type de course. Les consciences changent, la pratique aussi. Avec les courses comme l’Ut4M proposant des formules pouvant s’adapter au profil du coureur, le trail retrouve sa dimension humaine et la notion de plaisir reste au centre de toutes les attentions.

De plus, les progrès scientifiques en matière d’entraînement ont montré que la course et la marche ralentissent le processus de vieillissement par la genèse d’antioxydant, à condition bien sûr de ne pas dépasser la dose d’effort qui convient à son profil énergétique (qui peut aller de 2 fois 30 minutes à plus de 4 heures d’entrainement pour certains). Alterner la marche et la course dans un trail en montagne renforcedonc de façon durable le système cardio-vasculaire avec une amélioration de la circulation sanguine, mais permet également une augmentation de la capacité respiratoire.

L’Ut4M 40 Chartreuse par exemple, offre aux coureurs la possibilité d’effectuer une course « trot » en montagne sans contrainte chronométrique de référence, permettant notamment d’alterner la marche et la course sur une journée et sur un mode léger tout en allant au-delà de la randonnée pédestre, que l’on soit débutant marcheur ou marathonien expert du bitume. Cette nouvelle offre de pratique : le trail marathon permet à chacun d’exprimer son expérience de runner de marathon ou semi marathon dans un cadre naturel exceptionnel et tout en étant connecté avec ses sensations.

Nous restons à votre disposition pour vous transmettre à la demande un programme en utilisant un algorithme en ligne (http://www.billatraining.com/) sur l’Ut4M avec la possibilité en 4 questions de spécifier 4 séances clefs selon le profil personnel.