J-10 Kilomètre vertical: 1er épisode de la 5ème édition de l’Ut4M

LA COURSE QUE PERSONNE N’ATTENDAIT !

ELLE DEVIENT LE PROLOGUE DE L’Ut4M CHALLENGE !

UNE OCCASION DE SE MESURER AUX TROUPES DE MONTAGNE,
LE VENDREDI 9 JUIN À 22H AU CLAIR DE LUNE

Jamais un kilomètre n’aura autant mérité son adjectif de « vertical » : 5 Km avec 1000m de Dénivelé positif sur 2,6 Km. Les coureurs pourront se mesurer aux soldats de notre partenaire : la 27ème Brigade d’infanterie de montagne ! Armez-vous de short, basket et bâtons, le redoutable « footing alpin » se tiendra le 9 juin, en amont de ce que l’Ut4M proposera le 16 août 2017 !

Votre prochain défi ?
Le kilomètre vertical est une discipline outdoor en pleine expansion. Pour la 5ème édition, l’Ut4M Vertical sera proposé en prologue pour découvrir le maintenant célèbre « mur » de Rioupéroux qui participe à la réputation de l’un des Ultra trails les plus difficiles ! La course que personne n’attendait et qui devient le prologue de l’Ut4M.  Le Kilomètre Vertical (KV pour les intimes), une définition simple mais une grande variété de parcours (pente, distance, technicité), et des techniques complexes à assimiler qui en font une épreuve passionnante et sans cesse renouvelée.

Une mise en abîme

Le KM Vertical de Rioupéroux-Chamrousse de l’UT4M, c’est juste un « petit » kilomètre de dénivelé positif sur trois autres « petits » kilomètres. Sur le papier, effectivement, ça semble tellement plus facile vis-à-vis du 160 km de l’Ultra trail des Quatre Massifs. Sauf que, ce n’est pas du tout facile ! Le KV proposé par l’UT4M est exigeant, dans la mesure où il offre une technicité variable selon les parties. Le début de course chemine en sous-bois, dans une montée qui peut devenir glissante par temps de pluie. La dernière partie est minérale et plus rocailleuse. Le KV est une épreuve exigeante, qui peut durer jusqu’à près de deux heures, durant lesquelles l’effort est constant, mais ne demande pas de condition physique extrême. Psychologiquement, souligne Frédéric Desplanches, parrain de l’Ut4M 2014, il ne faut pas sous-estimer l’épreuve, au risque de se décourager… Je conseillerais, pour les grands débutants, un départ très prudent, quitte à finir au sprint si la forme le permet, ce qui est toujours meilleur pour le moral ! Cet UT4M Vertical a un surnom parmi les adeptes, le bien nommé, « Mur de Rioupéroux ».

Qui peut le faire ?

Ce type d’épreuve peut tout aussi bien convenir à des randonneurs expérimentés, qui connaissent la marche en montée, à des coureurs ou traileurs désireux de réaliser une performance spécifique, à des athlètes coureurs de 400, 800, 1 500 ou 3 000, à des « Cross-fiters », aux participants de courses à obstacles type Spartan, à des sprinters cyclistes, à des combattants en phase de préparation…la liste n’est pas exhaustive !

Bienvenue dans la verticalité abyssale !

Ici hommes et femmes, pliés à angle droit, les mains crispées sur leurs bâtons, serrant les dents. Même les meilleurs ont les poumons qui brulent, qui râlent même. Le KMV, c’est excitant pour l’esprit, terriblement violent pour les muscles, pour tout le corps. Mais que ne ferait-on pas par passion de la course Ut4M ? Le KV constitue une épreuve optimale pour la découverte de la course en montagne. Même si certains coureurs en font une véritable spécialité, elle est tout de même abordable, si l’on accepte de ne pas « exploser les chronos », conclue Frédéric Desplanches !

Un succès populaire et médiatique unique

Les traileurs sont motivés par le public, aussi nombreux qu’encourageant tout le long du parcours. L’ambiance est assurée par des bénévoles courageux et inventifs, qui accomplissent l’ascension déguisés par exemple en lapin géant, comme la mascotte de l’UT4M en 2016.

INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS SUR :
http://ut4m.fr/courses/inscriptions-ut4m/
NOUS RESTONS À VOTRE DISPOSITION POUR TOUTES DEMANDES D’INFORMATIONS, VISUELS OU REPORTAGE SUR PLACE
CONTACT PRESSE :
Laurent BARTOLESCHI Tél : 01 47 10 08 33 / Port : 06 38 51 75 27
Mail : lbartoleschi@revolutionr.com