Le 1er Prix B2V Solidarité Prévention Autonomie 2015 attribué à l’association ISATIS

Le 26 novembre s’est tenue la cérémonie de remise du Prix B2V Solidarité Prévention Autonomie récompensant l’initiative originale de trois associations qui oeuvrent chacune en direction des personnes souffrant de troubles psychiques, les aident à se réinsérer dans la vie sociale et à accéder à une activité professionnelle.

Pascale Gloriès : Responsable du projet "Appui Renforcé Jeunes" à Nice (Associations ISATIS) - © MarkoLiver.

Pascale Gloriès : Responsable du projet « Appui Renforcé Jeunes » à Nice
(Associations ISATIS) – © MarkoLiver.

Le Prix B2V Solidarité Prévention Autonomie illustre depuis 2011 l’engagement du Groupe B2V, acteur majeur de la protection sociale, auprès des acteurs de terrain. Pour sa quatrième édition, le Prix récompense des actions et des projets innovants en lien avec l’Observatoire B2V des Mémoires et l’Action sociale du groupe B2V. Il est doté de trois prix d’une valeur totale de 50 000€.

L’association pour l’Intégration, le Soutien, l’Accompagnement au Travail et l’Insertion Sociale (ISATIS) avec le dispositif ARJ, Appui Renforcé Jeunes, remporte le 1er Prix et une dotation de 25 000 euros.

ISATIS offre depuis 1995 des prestations individualisées d’accompagnement et de soutien aux adultes souffrant de troubles psychiques. Les orientations d’Isatis ces dernières années sont tournées vers l’accès ou le maintien dans un logement de droit commun et dans le monde du travail ordinaire.

Le projet présenté vise l’insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans, accueillis en mission locale et souffrant de troubles psychiques. Le dispositif a été mis en place en lien avec la Direccte. Le service se compose d’un binôme de professionnels, psychologue clinicien et CISP (Conseiller en Insertion Socioprofessionnelle) qui accompagnent une vingtaine de jeunes par an.

Arrivé second, le Clubhouse France remporte un prix de 15 000 euros avec la création du Clubhouse Paris.

Créée en 2010, l’association Clubhouse France a pour objet de lutter contre l’isolement et la stigmatisation des personnes vivant avec un trouble psychique grave (bipolarité, schizophrénie, dépression sévère, qui concernent 2 millions de personnes en France) et de favoriser leur insertion professionnelle.

En 2011, sur la base du modèle « Clubhouse » (présent dans 33 pays depuis plus de 60 ans avec 330 lieux et 100.000 personnes bénéficiaires) et pour la première fois en France, l’association a mis en place un lieu d’entraide de jour, le Club House Paris, visant la socialisation et la (ré)insertion professionnelle des personnes accompagnées. Ces dernières participent activement au fonctionnement de la structure (co-gestion).

Enfin, l’Association Nationale pour la Prévention des Handicaps et pour l’Information (ANPHI) arrive en 3e position et remporte une dotation de 10 000 euros avec un stage de formation aux métiers de la communication.

Depuis sa création en 1986, la vocation de l’ANPHI est d’informer les personnes handicapées et leur entourage afin qu’elles puissent faire valoir leurs droits et s’intégrer dans la société. L’association se propose d’utiliser les métiers de la communication comme outil d’aide à la réinsertion.

Le projet primé consiste en une formation qui se déroule dans un vrai studio de radio, celle de Vivre FM, sous la responsabilité d’un professionnel de la radio et en présence d’une psychologue. Le contenu spécifiquement adapté aux personnes en situation de handicap psychique favorise l’affirmation de soi et la prise de confiance en ses capacités constituant un premier pas vers une réinsertion sociale et professionnelle.

PHOTOS OFFICIELLES DES LAUREATS : https://www.dropbox.com/sh/p1nxbdeua9hikfs/AAC5XJeO-qbZLySAvRyvzrq0a?dl=0