L’ICCR : POUR LE CHANGEMENT DES HABITUDES DE VIE

L’ICCR : POUR LE CHANGEMENT DES HABITUDES DE VIE

iccr_soireecroisee_10sept.001

L’ICCR : POUR LE CHANGEMENT DES HABITUDES DE VIE
LE SPORT, VECTEUR DE SANTE PUBLIQUE

De récentes études ont mis en évidence que la sédentarité tue plus que le tabac (5,3 Millions de morts pour la sédentarité, contre 5,1 Millions pour le tabac). L’ICCR, la Chaire Internationale sur le Risque Cardiométabolique milite activement pour le changement des habitudes de vie : Jean-Claude COUBARD le Directeur Exécutif de l’ICCR « prône la pratique d’une activité physique régulière, une bonne hygiène alimentaire, la consommation d’eau comme source d’hydratation principale, en limitant la surconsommation des boissons sucrées ».

Video_ICCR_Mesure_de_tour_de_taille

CONTRE UN MODE DE VIE TOXIQUE

La société de consommation et le rythme de vie actuel ont de graves conséquences sur la santé. « Snacking », sédentarité, et surconsommation de boissons sucrées sont de mauvaises habitudes dans notre hygiène de vie. L’ICCR et ses experts médicaux, notamment le Pr. Martine DUCLOS – Membre de l’ICCR et Chef de Service en Médecine du Sport déclare que « la pratique d’activité physique, liée à une bonne hygiène alimentaire, et à la consommation d’eau permettent notamment de diminuer de 20% à 25% les risques de cancer du sein et du cancer du colon et de prévenir l’hypertension artérielle. »

De même, la pratique d’une activité physique régulière, a un effet bénéfique sur le diabète de Type II et les maladies cardiovasculaires. »

LA MESURE DU TOUR DE TAILLE : UN BON MARQUEUR DE RISQUE

Le Pr. Martine DUCLOS estime que « deux personnes ayant le même IMC peuvent avoir une quantité de graisse abdominale différente, présentant ainsi une prévalence distincte de maladies cardiovasculaires. Ce risque peut être identifié par la Mesure du Tour de Taille. »

Jean-Claude COUBARD « En tant que Directeur de l’ICCR,  nous militons pour inciter les médecins à intégrer la Mesure du Tour de Taille des patients dans les composants du diagnostic médical ».

LES CONSEILS DU PR. MARTINE DUCLOS:

– Pratiquer : 150 minutes ou plus d’activité physique hebdomadaire
– Ne pas rester assis en continu au cours de la journée, mais se lever et bouger régulièrement
– Boire de l’eau et éviter la surconsommation de boissons sucrées
– Avoir une bonne alimentation de bonne qualité nutritionnelle

ICCR, PARTENAIRE SANTE DE L’UNSS

L’ICCR et l’UNSS ont officialisé leur collaboration. L’ICCR devient le partenaire santé de l’UNSS, L’Union Nationale du Sport Scolaire. Ce partenariat apportera sa participation scientifique et ses recommandations aux membres de l’UNSS. Laurent Petrynka, Directeur Général de l’UNSS, s’est réjoui de ce partenariat en soulignant l’importance d’associer la pratique régulière du sport aux conseils sur l’alimentation, l’hydratation et la santé.

BRIAN LIEBENBERG PRÔNE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE POUR TOUS ET CRÉE LE « PLAYBALL »

Ancien rugbyman du Stade Français et de l’Equipe de France (12 Sélections) Brian LIEBENBERG, s’engage auprès de l’ICCR pour illustrer la pratique de l’activité physique. Également soucieux de démocratiser son sport, Brian a créé une nouvelle forme de Rugby : Le PLAYBALL, accessible à tous quelque soit son âge.

Le PLAYBALL est un ballon de rugby UNIQUE au monde.???Ce ballon est divisé en 6 zones bien distinctes. Sur chaque zone se trouve un pictogramme.
Chaque pictogramme représente une des 6 techniques de base du rugby :  la passe sur un pas, la pop passe, la passe au pied, le lancer du talonneur, le drop, la passe vrillée.

Le pouce droit est votre indicateur. Lorsque vous attrapez le PLAYBALL, le pouce droit touche automatiquement une des sections clairement délimitées sur le PLAYBALL. Il faut donc toujours attraper le PLAYBALL avec deux mains pour le garder sous contrôle. Les joueurs gardent naturellement les yeux sur le PLAYBALL et le reflexe suivant est de vérifier la zone que le pouce droit touche.

video_mesuredutourdetaille_iccr.003

À propos de l’ICCR :

L’ICCR se mobilise pour sensibiliser le corps médical depuis 7 ans, et s’attache à rappeler l’importance de l’éducation et de la nécessité d’adopter de bonnes habitudes de vie, une bonne hydratation, et lutter contre l’inactivité physique. Les stratégies de prévention de l’obésité, en particulier abdominale, et du diabète de type 2 doivent prendre en compte le déficit d’activité physique, une mauvaise alimentation et l’équilibre énergétique, mais également la nature des sources d’apports caloriques. L’épidémie d’obésité et de diabète de type 2 est une conséquence directe d’un mode de vie généralisé, caractérisé par l’inactivité physique, une alimentation riche en calories incluant une surconsommation de boissons sucrées qui contient trop souvent des calories inutiles. Il s’agit bien là d’une préoccupation actuelle majeure qui, portée à la connaissance de tous est la clé d’une vie meilleure, d’une baisse des coûts de santé et d’un allongement de la durée et de la qualité de la vie.

CONTACTS PRESSE : Agence RevolutionR
Alexandra Zulian – azulian@revolutionr.com – 01 47 10 08 40
John Poix – jpoix@revolutionr.com – 01 47 10 08 33 / 06 84 70 00 55

2014-09-29T16:35:41+00:00 29/09/2014|Communiqué de presse, Santé|