Villard de Lans fête le coco de Paimpol samedi 24 septembre

 

cp_vercors_fetecoco1.001

 

 

FÊTE DU COCO DE PAIMPOL

24 SEPTEMBRE 2016

Vente de Coco de Paimpol – Démonstration culinaires – dégustation – animation musicale

 

 

cp_vercors_fetecoco1.003Après 8 années de la Fête de la Coquille St Jacques, Cuisine & Passion continue à promouvoir les produits Bretons et notamment ceux de la Baie de St Brieuc.

A l’occasion de la fête nationale de la gastronomie, c’est Paimpol, port Breton renommé qui est mis à l’honneur dans le Vercors avec son fameux Coco, haricot frais à écosser, dont les qualités gustatives sont reconnues par les plus grands chefs.

Cette association de passionnées a donc invité des personnalités de la gastronomie Rhône-alpine à sublimer ce produit AOP trop méconnu au cours d’une manifestation conviviale et gourmande.

Seront présents :

Alain Locossec (MOF) : Institut Paul Bocuse

Olivier Pons : Eurotoques

Cédric Boyer : Le Fleury – Lyon

Alain Berne (MOF) : Ecole de Cuisine Terre Gourmande à Hostun (26)

Fabrice Rosset-Boulon : restaurant les Trente Pas à Villard de Lans

Cette journée de découverte festive et conviviale aura lieu en même temps que la journée nationale des Virades de l’espoir.

Les bénéfices de cette opération seront reversées à l’Association de lutte contre la mucoviscidose.

http://www.villarddelans.com/ete/fete-du-coco-de-paimpol.html#.V7rOsWUWjAh

Coco de Paimpol, Késako ? 

Le coco de Paimpol , c’est un haricot « demi-sec » facilement reconnaissable à sa robe jaune paille et à ses petites marbrures violettes de sa cosse. Les grains sont blancs, d’une forme ovale presque ronde. 

En 1998, une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) vient consacrer son enracinement local, son originalité, ses qualités culinaires et gustatives ainsi que les efforts de ses producteurs. 

Produit dans une zone de 84 communes costarmoricaines, soit 1400ha de terres, le coco est le premier légume frais à avoir obtenu une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), qui délimite un territoire précis pour sa culture autour de Paimpol, Tréguier et Lannion. Cette AOC est complétée au niveau Européen par une AOP (Appellation d’Origine Protégée).

Le fameux coco de Paimpol a été importé d’Argentine en 1928 (son nom dériverait de l’Aztèque « Ayacotl »). 

Vite popularisé dans la région mais aussi dans le Sud-Ouest (utilisé dans la préparation du Cassoulet), il fut également très utile durant la Seconde Guerre Mondiale.

Les semis ont lieu au mois de mars, afin que la récolte commence en juillet, jusqu’en octobre, avec deux mois très intenses en août et septembre. 

Les champs sont alors remplis des 2000 à 3000 « plumeurs » de coco qui récoltent exclusivement à la main le précieux légume.

Service Presse

omt.presse@villarddelans.com

04 76 95 51 73

Laura Pages

lpages@revolutionr.com

01 47 10 08 47

cp_vercors_fetecoco1.002

 

2016-09-05T10:38:50+00:00 05/09/2016|Communiqué de presse, Tourisme|